Home Idées Fabrice Nicolino, Lettre à une petiote sur l’abominable histoire de la bouffe industrielle